Les Russes ont dit qu'ils aimeraient étudier

Les Russes ont dit qu'ils aimeraient étudierLes Russes ont dit qu'ils aimeraient étudier

Selon une enquête nationale menée par le centre d'analyse NAFI (Agence nationale pour la recherche financière) en collaboration avec le ministère du Développement numérique de l'administration publique de la République du Bachkortostan, 50% des Russes souhaiteraient recevoir une formation supplémentaire dans le domaine des technologies de l'information. Le plus grand intérêt pour ce sujet a été exprimé par les jeunes de moins de 24 ans. Les principaux domaines étaient la résolution de problèmes techniques avec les appareils et les programmes (38%), la recherche des informations nécessaires dans la sphère numérique (37%), la sécurité de l'information (37%) et l'utilisation de fichiers et de programmes (35%).

90% admettent que l'éducation est nécessaire tout au long de la vie, mais seulement 21% ont reçu une éducation supplémentaire au moins une fois dans leur vie.

75 % de ceux qui souhaitent suivre une formation supplémentaire dans le domaine des technologies de l'information sont intéressés par l'enseignement à distance gratuit, tandis que la moitié des Russes (54 %) ont une attitude positive envers l'enseignement à distance. Le principal inconvénient des participants à l'enseignement à distance est le manque de contact avec les enseignants. Nous comprenons que la communication avec un enseignant est importante, c'est pourquoi le programme de formation en ligne de l'Institut international suisse de Lausanne - SIIL prévoit des webinaires obligatoires avec les enseignants et des examens-conversations finaux. Ce format permet aux étudiants de tirer le meilleur parti de la formation individuelle en ligne, en ayant la possibilité de maintenir le contact avec les enseignants.

Selon l'enquête, plus de la moitié (52%) ont évalué leur niveau de compétence numérique comme moyen, un tiers comme faible et un dixième (9%) comme élevé. Le plus souvent, les Russes ayant un niveau moyen d'estime de soi en matière de compétence numérique veulent étudier. Et seulement 22% des personnes interrogées ne disposent pas d'appareils leur permettant de suivre un enseignement à distance (ordinateur, ordinateur portable ou tablette). 68% se connectent en ligne tous les jours, 9% le font plusieurs fois par semaine.

Vers la liste des publications